La petite gourgane du Lac-Saint-Jean, évidemment! Aussi appelée « fève des marais » ou simplement « grosse fève » a été apportée par les premiers colons au début de la colonie en Nouvelle-France vers la fin des années 1600 et au début des années 1700. Elle fait alors partie très importante de l’alimentation quotidienne. Cette légumineuse est consommée surtout en soupe, mais est aussi excellente en salade lorsque cueilli jeune tout en se conservant très bien, s’il elle est séchée, pendant les long mois froid de l’hiver (j’aime bien en ajouter un peu comme substitut à la viande dans mes recettes à la mijoteuse!). Très facile à faire pousser dans nos jardins Québécois elle ce cultive dans presque tout les sols de nos régions en autant qu’ils soient suffisamment bien drainés. (Évitez les sols trop argileux ou compactés) Après la conquête anglaise des années 1760, la culture et la consommation de la gourgane décroît partout au Québec, en faveur de la pomme de terre sauf dans les régions du Lac-Saint-Jean, de Charlevoix et de la Gaspésie. La variété « Petite du Lac » est probablement une descendante de cette époque. La gourgane est riche en protéines, en glucides et en fibres ce qui en fait un excellent aliment énergisant qui se compare avantageusement à la fève de soya. Il est grandement temps de lui redonner ses lettres de noblesses!

Minimum 25 semences. Maximum 3 sachets par client.

Gourgane petite du lac

3,50C$Prix
  • Contient Minimum 25 semences. Maximum 3 sachets par client.

Semence Nouveau Monde ©2019