Rechercher
  • Louis Vallée

. La Phénologie et les semis printanier.






A cette période de l’année nous les jardiniers sommes très fébriles. Lorsqu’une belle fin de semaine s’annonce, que le soleil brille intensément et que les températures approchent celle de l’été, tout ce qu’on désire c’est de jouer dans la terre et semer des graines. On se dit pourquoi pas, il fait si beau. Notre jugement est quelques fois pas très clair car l’hiver a été si long .Mais il ne faut pas oublier les vieux proverbes dans le genre : en avril ne te découvre pas d’un fil!

En effet d’ici le mois de juin, le sol qui était jusqu'à maintenant gelé va tranquillement….mais …très tranquillement se réchauffé et petit a petit retrouver une température convenable pour soutenir des plantes potagères. Si on se laisse trop aller à nos passions sans prendre en compte ce phénomène, on risque d’être bien déçu et de perdre temps et argent.

Pour ma part en plus des informations sur ma région (zone de rusticité par exemple) lorsque je veux savoir quand je dois planter ou semer dans mon jardin, j’utilise une science qui a fait ses preuves qui s’appelle la PHÉNOLOGIE.

Dans le dictionnaire on dit que la phénologie est : l’étude de l’apparition d’événements périodiques dans le monde vivant, déterminée par les variations saisonnières du climat (durée du jour, température, humidité relative du sol ou de l’atmosphère…).

En bref, on observe les événements naturels qui nous entourent dans la nature ou au sein même de notre jardin. Retour ou départ de migration de certains oiseaux, réveil d’hibernation des animaux, bourgeonnements ou chute de feuilles de certains arbres et arbustes, floraison et croissance végétale au printemps, apparition d’insectes…etc...etc..

La phénologie est une science récente. En effet ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que l'on a commencé à étudier et enregistrer ces phénomènes de manière scientifique. Cependant, ces savoirs sont très ancien.

Dans toutes les civilisations, depuis des millénaires, les hommes ont appris à observer la nature et à en tirer des connaissances, transmises de génération en génération. A l'origine, la phénologie était donc un savoir populaire, profondément ancré dans la vie quotidienne des chasseurs, des pêcheurs, des cueilleurs, des cultivateurs, et, maintenant, des jardiniers.

Cultiver un potager nous rapproche de la nature et nous rend plus conscient des interactions entre tous les êtres vivant et leur environnement.

Selon le site internet mjardiner.com, voici un guide phénologique pour nous aider à choisir le bon moment pour semer ou planter au potager. Je suis totalement d’accord avec ces suggestions et je les mets en pratique chaque printemps autant que possible.



Repères phénologiques pour les semis:

Quand le gazon a suffisamment poussé et que vous effectuez la première coupe, c’est signe que la terre a atteint environ 6 degrés.

Il est temps de semer et/ou planter :

  • Poireaux

  • Oignons

  • Radis

  • Épinards

  • Laitues

  • Échalotes / oignons verts

  • Persil

Quand les pommiers (ou cerisier et autre fruitier) sont en fleurs, c’est signe que la température de la terre se situe autour de 12 degrés.

Il est temps de semer et/ou planter :

  • Carottes

  • Betteraves

  • Bettes à carde

  • Choux

  • Pommes de terre

  • Céleris

Quand les lilas communs sont en boutons, le sol a atteint environ 18 degrés.

Il est temps de semer et/ou planter :

  • Haricots

  • Tomates

  • Poivrons

  • Aubergines

  • Concombres

  • Courgettes

  • Basilic

(Source: Mélanie Grégoire / M jardiner)


Je souhaite que ce petit tableau vous soit utile et vous aide à choisir le moment de semer et planter vos plantes potagères.

Bon retour dans votre jardin,

Louis.










130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout