top of page
Rechercher

LE CALENDRIER DES SEMIS ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Dernière mise à jour : 9 févr.






Bonjour à tous!

Depuis quelques semaines, je constate que la période de planification de vos potagers est bien commencée. Je reçois de plus en plus de commandes (MERCI!!!) et de plus en plus de messages et de questions de votre part, le plus souvent concernant le calendrier des semis en fonction des zones de rusticité. Je vous conseille de consulter mon texte sur le blogue de Semences Nouveau Monde ici : https://www.semencesnouveaumonde.com/post/le-calendrier-des-semis et la carte des zones de rusticité ici : https://www.semencesnouveaumonde.com/post/les-zones-de-rusticit%C3%A9 Notez que les informations qui concernent le calendrier et les zones qui y sont mentionnés n’ont pas été mis à jour par le ministère de l’agriculture depuis au moins 20 ans et que les malheureux changements climatiques impliquent qu’il faudrait apporter quelques ajustements. Malheureusement, je ne possède pas les compétences requises pour faire cet exercice alors je laisse aux spécialistes du climat le soin de revoir la carte en y incluant les changements s’il y a lieu. Malgré tout, mon expérience de jardinier m’a fait constater, comme pour plusieurs d’entre vous, que ça devient de plus en plus facile, dans ma belle Gaspésie, de rendre à maturité certains légumes et fruits, contrairement à lorsque je me suis installé ici il y a vingt ans (beaucoup de gens en Abitibi m’ont écrit pour me dire qu’ils constatent la même chose). Je prends comme exemple le fait qu’en 2023, pendant que la grande majorité du sud du Québec recevait de mère nature sa première gelée automnale autour du 15 septembre, ici à Gaspé, les nuits se sont gardées hors du point de congélation jusqu'à la mi-octobre et même plus tard à certains endroits de la région. Ce n’est pas rien, et je dirais même plus, c’est préoccupant ! Certain cultivars de légumes qui se comportaient bien il y a vingt ans sont difficiles à cultiver maintenant. En effet, à cause des étés plus chauds, plusieurs ont tendance à monter en graine trop tôt pour être récoltés. D’autres qui ne venaient pas à maturité aussi vite avant, produisent très bien maintenant. Bref, ce qui poussait bien en zone 4 devient maintenant presque cultivable en zone 3. Comment s’y retrouver? En ce qui concerne la planification du potager, faites confiance à vos entreprises semencières. Les semences qu’elles vous offrent sont le produit de ce qu’elles font pousser dans leurs jardins et sont bien adaptées au climat québécois. Bien évidemment, je préfère que vous achetiez vos semences chez Semences Nouveau Monde. Je travaille super fort pour cultiver et vous offrir des produits qui ont fait leur preuve depuis longtemps au sud du Québec, mais aussi en Gaspésie, en Abitibi, au Saguenay-Lac –Saint-Jean et dans plusieurs autres environnements semi-nordiques. Mais si vous deviez pour quelque raison que ce soit les acheter ailleurs, s’il vous plaît achetez chez une des nombreuses entreprises de semences artisanales Québécoises. Vous allez ainsi participer à la protection de la biodiversité potagère tout en vous assurant d’avoir de belles plantes en santé pour votre jardin grâce à des semences bien fraîches. Bon magasinage, et surtout n’hésitez pas a me contacter si vous avez d’autres questions. Louis


1 070 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page