Rechercher
  • Louis Vallée

LES PETITS POIS



Les petits pois ont une origine très ancienne. C’est l’un des plus vieux légumes cultivés. On en a retrouvé des fragments sur des sites archéologiques en Grèce et en Irak datant de plus de 7000 ans. C’est sous Louis XIV cependant qu’il obtint ses lettres de noblesse en tant que légume dégusté à l’état frais à la Cour de France. Au XVI siècle, il a sillonné les mers avec Christophe Colomb, car il voyageait bien puisqu’il est facile de le conserver lorsqu’il est sec. Et c’est de Saint-Domingue (maintenant Haïti et la République Dominicaine) qu’il partit à la conquête du Nouveau- Monde.

Les colons de Nouvelle-France ont souvent remercié le ciel de cet aliment providentiel durant les hivers rigoureux. Sec, il se conserve de belle façon et longtemps. À cette époque (et encore aujourd’hui) c’était la semence idéale. Les fermiers pouvaient produire des pois pour leur alimentation (base de la fameuse «French Canadian pea soup»!) et donnaient les résidus des plantes à leurs animaux comme fourrage, car ils étaient riches en protéines et autres éléments nutritifs.

Il y a une multitude de sortes de pois. Les années lui ont permis de se métamorphoser en diverses variétés, avec des spécificités propres à chaque cultivar. Pois vert, pois jaune, pois mauve, rond, lisse, ridé, sec, à cosses, mange-tout, gourmand, grimpant, nain, pois des neiges, sugar snap. Ouf! Comment s’y retrouver?

Vous avez le choix de 4 catégories : Le pois à écosser, le pois des neiges, le pois mange-tout et le pois sec. Pour chaque catégorie, il existe des variétés naines (moins de 1 mètre de hauteur donc pas besoin de tuteurs) ou grimpantes (jusqu’à 2 mètres donc avec tuteurs bien évidement).

Le pois à écosser (pisum sativum var. medullare): Son nom le dit, c’est le petit pois vert que l’on mange frais, après l’avoir extirpé de sa cosse qui elle, n’est pas comestible, car trop fibreuse. Aussi appelé Pois de jardin, Pois sucré, Sweet pea ou Garden pea. La variété «Champion of England» fait partie de cette catégorie.

Le pois des neiges (pisum sativum var. macrocarpon): C’est une variété développée en Orient. On l’appelle aussi Pois Chinois et Snow pea. La cosse est plate et le pois se consomme immature. C’est celui qui en Amérique et en Europe est souvent associé à la cuisson au wok et à la cuisine asiatique. La variété «Cornes de Bélier» fait parti de cette catégorie.

Le pois mange-tout (pisum sativum var. saccharatum): Il provient d’un croisement entre un pois des neiges et un pois à écosser. Il fut baptisé Sugar Snap pea (pois gourmand en France). C’est un pois qui ressemble à s’y méprendre au pois à écosser, mais à la différence de celui-ci, sa belle cosse verte et charnue, contrairement au pois à écosser, est sucrée tendre et délicieuse.

Les variétés «Sugar Sprint» et «Cascadia» sont dans cette catégorie.

Le pois sec (pisum sativum var. vulgare): C’est le petit pois de la soupe si délicieuse de nos grand-mères. Ce ne sont pas tous les pois qui ont d’excellentes qualités gustatives pour en faire de la bonne soupe. Si vous désirez vraiment un bon pois à soupe, procurez-vous des semences spécifiées pois à sécher ou pois à soupe. Par contre les pois à soupe, peuvent être récoltés et consommés comme des pois à écosser lorsqu’ils sont très jeunes.

La variété «Charlevoix» fait partie de cette catégorie.

LES POIS FÈVES LALIBERTÉ!

Semences Nouveau Monde vous offre les «POIS FÈVES LALIBERTÉ». Est-ce un pois ou une fève? Un pois-fève!

Une véritable variété patrimoniale du Québec qui était cultivée par un certain Monsieur Laliberté de Lotbinière qui était âgé de 80 ans lorsqu’on découvrit qu’il cultivait depuis des années cette légumineuse à mi-chemin entre les pois et les fèves.

Chez Semences Nouveau Monde nous lui rendons hommage en le cultivant à notre tour pour pouvoir vous l’offrir et partager ce joyau de notre patrimoine québécois, malheureusement en voie de disparition.

Utilisé principalement en soupes (soupe aux pois) ou pour les fèves au lard cuites au four (Bean). Les grains ressemblent à des pois teintés d’un doux beige crème, mais du point de vue botanique ce sont des haricots et non des pois! Les plants buissonnants sont robustes, trapus et très productifs. Les grains sont tendres au goût de beurre. Leur goût est définitivement unique et extra savoureux. Il faut les découvrir!

Je pourrais élaborer encore plus longuement sur le pisum sativum, mais voici des petits conseils importants : semez vos pois tôt au printemps, ils adorent les températures fraîches. Plantez vos semences environ 2,5 cm (1 po) dans le sol à environ 20 à 30 cm (10 à 12 pouces) de distance. Récoltez-les avec régularité, ils produiront plus longtemps.


Sources : Lynda Marmen, Catherine Sylvain, Potager Ornemental.

Les plantes légumières, Yves Gagnons, Louis Vallée, Semences Nouveau Monde.


Ici un lien super intéressant à ce sujet :

https://www.lapresse.ca/maison/cour-et-jardin/jardiner/200505/12/01-866609-cultiver-le-pois.php

44 vues

Semence Nouveau Monde ©2019